19 novembre 2010 ~ 0 Commentaire

Le « scénario » sera connu en février 2011

Le Conseil d’administration de l’association Marseille-Provence 2013 s’est réuni le 18 novembre 2010 à la CCI. L’occasion de faire le point sur le calendrier de l’annonce du programme de l’année Capitale, le financement des chantiers et l’élaboration de la nouvelle identité visuelle de MP2013.

Publié par Sandro Piscopo-Reguieg le 19 novembre 2010
Le « scénario » sera connu en février 2011

C’est en février 2011 que seront dévoilées les grandes lignes du« scénario de l’année 2013 », nous apprend le communiqué de presse rédigé après la tenue du conseil d’administration de l’association. À cette date, on connaîtra enfin les temps forts, les grands rendez-vous festifs, les thématiques majeures, et les principales expositions qui rythmeront l’année Capitale. Une première annonce très attendue.

De quoi permettre aux « partenaires » de préparer les dispositifs d’accueil des visiteurs et aux professionnels du tourisme de« développer leurs actions de promotion internationale. »L’association se laissant le temps de peaufiner la programmation à partir de cette base, qui sera « enrichie et précisée au cours des années 2011 et 2012 ». Car la sélection sera rude. L’appel à projets lancé en avril 2009 (et clos le 30 juin 2010) auprès des acteurs culturels et artistiques a en effet rassemblé 2 197 propositions.

 

2 197 propositions. Elles embrassent un large éventail de disciplines, arts plastiques en tête (présents dans plus de 800 projets). La musique n’est pas loin (723 projets), suivie de l’audiovisuel (635), du patrimoine (568), du multimédia (431), de la photo (493), du théâtre (472), et de la danse (407). Ces 2 197 projets proposent au total 3 918 manifestations ou installations, réparties sur l’ensemble du territoire.

Des projets de toutes tailles, dont les budgets s’élèvent à moins de 1 000 euros pour les moins onéreux, mais pouvant atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros pour les plus ambitieux. Les 2 197 projets représentent un budget cumulé de 612 millions d’euros, alors que le budget prévisionnel de MP2013 pour le financement des manifestations s’élève à « seulement » 69 millions d’euros (sur une enveloppe de 221 millions d’euros). Pour diminuer les coûts, le travail de sélection et de regroupement des moyens sera donc primordial. D’autant plus que l’association se réjouit que pour une large part, « des projets de qualité, originaux, manifestant un important travail de conception ont été proposés ».

Ils sont actuellement étudiés par des comités territoriaux réunissant l’équipe de l’association et les responsables culturels des collectivités territoriales concernées. Un travail qui devrait s’étaler tout au long de l’année 2011. Après l’annonce de « l’architecture générale de l’année Capitale » en février 2011, un « avant-programme » sera diffusé fin 2011 et le programme définitif, mi 2012.

 

660 millions. Mucem, CRM, Silo, Panorama, Palais Longchamp… L’année Capitale verra l’inauguration de nouveaux établissements culturels majeurs et la réouverture d’équipements déjà existants, mais profondément agrandis ou rénovés. Ils accueilleront les manifestations « importantes » de l’année Capitale et sont censés contribuer à la réussite de l’événement, « son rayonnement culturel, son attractivité touristique et sa pérennisation ». Alors que certains s’inquiètent déjà d’éventuels retards sur certains chantiers, MP2013 assure que « tous ces projets disposent de plannings détaillés, serrés mais réalistes pour 2013 ».

Ces chantiers mobilisent un investissement total de 660 millions d’euros dont le financement est assuré par l’État (160 M€), le Conseil régional (110 M€), Le Conseil général (83 M€), la Ville de Marseille (148 M€), les autres communautés d’agglomération de MP2013 (60 M€) et les partenaires privés (100 M€). Il faut ajouter à ces chiffres les investissements publics et privés engagés dans l’aménagement urbain, les infrastructures, le tourisme, les congrès et les loisirs.

 

Encadré

Un nouveau logo pour bientôt

Les Marseillais s’y étaient habitués. On peut même dire qu’ils se l’étaient littéralement « appropriés », car on retrouve aujourd’hui le logo de la candidature sur à peu près tout et n’importe quoi. D’ici peu, il sera remplacé. L’association a décidé de créer un studio de production graphique interne, dirigé par Thomas Serrière, pour élaborer la nouvelle identité visuelle de MP2013. Son utilisation sera rigoureusement contrôlée par MP2013. Pour mémoire, un appel d’offre avait été lancé l’année dernière mais fut annulé en avril 2010 car jugé « infructueux », malgré la participation de 150 graphistes.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Cietableronde |
Leblogdesvampires |
Limaginairedecharlotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Après l'histoire ...
| Lesyndromeabascule
| Association culturelle Truc...